LES POTS

Les poteries

Toutes mes poteries sont en grès et cuites à haute température. Pourquoi? Parce que la haute température assure une bonne solidité. La terre se vitrifie, elle n’est plus du tout poreuse et c’est parfait pour fabriquer de la vaisselle. Tous mes émaux sont à usage alimentaire et vous pouvez laver les pots au lave-vaisselle.

La vie d’un pot

Je prépare en général une série d’une trentaine de boules que je tourne selon la forme que j’ai choisie. Cela peut être un bol, un futur pichet, une chope, un presse-citron ou bien encore un saladier…… Je travaille toujours par petite série. J’essaie d’avoir les mêmes dimensions mais chaque pièce reste UNIQUE. Je les laisse ensuite sécher jusqu’à atteindre un état dit de « cuir » de la pièce. Pas encore tout-à-fait sèche. Je retravaille ensuite au tour à l’aide de petits outils pour affiner les courbes et dessiner le pied: c’est la partie de tournassage.

Selon la série que j’ai décidée de faire, je décore ou non à l’engobe mes pièces avant de les cuire à 980 degrés. Cette première cuisson qui dure 10 heures s’appelle le biscuit. Quand mon four a refroidi, cela peut prendre jusqu’à un jour et demi en été, je peux enfin émailler mes pièces et les cuire ensuite une deuxième fois à haute température.

Après 8 heures de cuisson et un jour voir plus de refroidissement, les poteries sont prêtes! L’ouverture du four est toujours un moment d’émotions. J’adore sortir les pots encore chaud comme des oeufs fraichement pondus!